My favorite mistake, Chelsea Cameron

Bonjour à tous et toutes ! Programme du jour : une petite recommandation littéraire à celles et ceux qui aiment les histoires compliquées … Il faut savoir que pour le choix de mes lectures je me fie souvent aux recommandations Amazon, les yeux fermés. Ce livre a donc été livré dans ma boîte aux lettres, sans aucune lecture de son résumé au préalable. Bien heureusement, j’ai adoré et c’est pour cela que je viens vous en parler. Ce sera bref et avec du suspens évidemment, le but n’est pas de vous spoiler le dénouement. Let’s do it !

My favorite mistake : de la haine avec amour

L’intrigue

Selon Harlequin, l’édition :

Taylor est furieuse. Comment l’université a-t-elle pu lui imposer de partager sa minuscule chambre d’étudiante avec un colocataire homme ? Et pas n’importe lequel : Hunter Zaccadelli.
Un bad boy tatoué, terriblement sexy, qui joue de la guitare comme un dieu et qui ne perd pas une occasion de lui dire à quel point il a envie d’elle. Autrement dit, le genre de type trop beau et trop sûr de lui, à fuir comme la peste sous peine de tomber amoureuse et de souffrir atrocement. Elle n’a donc qu’une solution : tout faire pour qu’il déménage, avant qu’il soit trop tard…

Selon moi, après lectureS :

Taylor emménage sur le campus avec deux étudiantes, comme elle. Dès le premier jour l’Université ne trouve rien de mieux à faire que de leur imposer Hunter, un jeune homme parfait en tout point magnifique, doué en cuisine, musique, dessin et pleins d’autres trucs sympathiques. Hunter fait comprendre que Taylor lui plaît physiquement, ce qui énerve la jeune fille portant un lourd secret. Après de nombreuses disputes et tentatives d’expulsion par Taylor, un pacte voit le jour entre eux. Si Taylor prouve à Hunter qu’elle le déteste plus que tout avant la fin du trimestre, il s’en va et si elle échoue, il reste.

Hunter ne cesse de faire comprendre que Taylor l’attire, quant à elle, elle ne cesse de le repousser et le piquer. Tous les deux hantés par leurs passés, ils ne cessent de chercher à se comprendre malgré tout et sans rien se dire pour autant. La cohabitation s’annonce simple jusqu’en décembre dîtes donc !

Ferme la u je te tue.gif

Mon avis

C’est une romance vraiment bien écrite, on voit que chaque détails de l’histoire et des personnages ont été soigné. Le passé d’Hunter et le secret de Taylor sont mystérieusement entretenus pendant tout le livre, ce n’est qu’à la fin qu’on découvre tout. Malgré ce suspense intenable, on dévore chaque mot sans vouloir en manquer un seul. Le suspense est de mise, j’ai l’impression qu’on cherche à tout deviner avant que ça arrive même le menu du repas !

Les secrets de nos protagonistes :

  • Hunter, il n’y a aucun indice. Ce n’est pas faute d’avoir cherché pourtant, même en relisant il arrive comme une surprise. Il ne parle pas de son passé, et le narrateur est Taylor donc on ne connaît que ses pensées très peu objectives.
  • Taylor … C’est ce qui m’a le plus motivé à dévorer lire l’ouvrage. Clairement têtue, je voulais savoir à tout prix laquelle de mes hypothèses était la bonne. UNE PRISE DE TÊTE POUR DEVINER … je vous explique pas ! Le secret semble évident au tout début, mais on tourne les pages et là chaque idée est démolie. Le moment de la révélation est inattendu, mais bizarrement arrive pile où il faut.

La relation Huntaylor c’est typiquement la relation qu’on aime suivre, un peu à la Chair dans Gossip Girl. On a l’impression d’assister aux disputes de deux enfants qui sont d’accords. Oui c’est absurde par moment, c’est même totalement démesuré, mais ces deux personnages sont extrêmes dans leurs réactions et c’est ce qui fait qu’on apprécie les découvrir.
Arrivé à un moment, on ne sait pas s’ils s’aiment ou se détestent. D’ailleurs, plus d’une fois je me suis dit « à la page suivante ils sont ensemble, ou ils se tuent ! ». Devinez quoi ? La page suivante c’est une énième dispute où ils finiront par s’excuser de force, par politesse. Mais chaque dispute est unique, on veut savoir qui va gagner et qui va céder. Ils se disputent en permanence, mais se comprennent tellement en même temps. C’est un  combat perpétuel entre l’amour et la haine de l’autre.

Mort.gif

C’est assez peu commun de voir des articles de ce genre sur les blogs beauté, j’en suis consciente. Il faut savoir que je considère mon blog comme la représentation de mon univers et mes lectures y sont donc intégrées car elle m’inspire et me font bien souvent réfléchir. Si l’idée vous plaît, je réitérerai ce type de post avec plaisir !
A la fin du livre, j’en suis venue à me poser cette question : pour pouvoir aimer quelqu’un, est-ce qu’il ne faut pas savoir le détester ?

Signature Blog


P.S. : Pour celles et ceux qui liront ce livre, le jour où Taylor sèche les cours, sachez que je rêve d’être à sa place. Vous penserez à moi en lisant ce chapitre, promis ?


My Favorite Mistake sur les sites de la Fnac ou Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s