Humeur·Pensées ...

#Humeur : Mieux se connaître !

On vit avec des personnes au quotidien, on les connaît depuis des années et pourtant on ne se rend pas compte des difficultés qu’elles traversent. On les voit chaque jour pour certaines et pourtant impossible de réellement savoir ce qu’il se passe dans leur tête, on pense savoir mais en réalité on imagine seulement. A moins d’être à l’intérieur de la tête de cette personne, tu ne peux pas te douter ne serait-ce qu’un quart de seconde ce qu’elle a traversé ou ce par quoi elle passe. Nous avons tous notre jardin secret, nous avons tous ces secrets honteux, ou non d’ailleurs qu’on ne veut pas dévoiler. C’est normal, et si tu veux savoir c’est même très bien ! Il ne faut pas essayer de découvrir ce qui se cache là-bas, dans ce jardin autre que le tien, c’est de l’ordre de l’intime entre cette personne et elle-même.

« On ne juge pas un livre à sa couverture ». Continuons sur cette analogie, juste un instant. Parmi ton entourage intime qui s’est ouvert de la préface à la conclusion ? T’a invité à voir le nombre de pages ? Qui t’a présenté son sommaire ou son index ? Réfléchis-y.

J’ai récemment eu un échange intéressant avec une personne que je connais depuis des années, c’est la personne avec laquelle j’ai le souvenir le plus ancien. Notre échange a eu lieu chez moi, à Toulouse, dans mon petit appartement, ce petit lieu intime et propice à la confidence et l’échange entre elle et moi. On parlait du temps passé ensemble, de notre enfance, les années au collège, le lycée, l’université, puis le travail, tout ce qu’on a traversé ensemble en 23 ans de vie. Et plusieurs choses ont fait surface alors qu’elles avaient été passées sous silence jusque ce soir-là. J’ai toujours été persuadée de la connaître sur le bout des doigts, on a tellement partagé ensemble, on était persuadées de s’être tout dit mais en réalité que nenni.

who are you

Qui sait que si sociable et joviale, elle aime la solitude ? Qui sait que derrière son avenance envers les gens, elle se méfie de tous y compris d’elle-même ? Qui sait que derrière son self-control, elle improvise chaque seconde de sa vie ? Qui sait qu’elle astique sa maison et son corps pour se sentir propre, parce qu’on l’a salie trop jeune ? Qui sait que comme une enfant elle hume secrètement la ceinture de sa grand-mère, par peur d’oublier un jour son odeur ? Qui sait qu’elle se love sur le sol froid, pour apaiser tous ses maux et ne plus penser ? Qui sait qu’elle est émerveillée comme une enfant à Disney, dans un magasin d’outillage ? Qui sait qu’elle a besoin d’écouter certains artistes, pour se canaliser ?
Qui sait tout cela et plus encore ? Personne. Même pas elle avant cette longue nuit. Une chose évidente est ressortie de cette conversation : elle et moi on ne se connaît pas, et pourtant j’ai passé toute ma vie avec elle. Cette personne, c’est moi.

Personne ne peut se connaître, on a tous déjà été surpris de notre propre personne face à une situation X ou Y. Pourtant tu t’es toujours dit que tu te connaissais, ça semble évident d’ailleurs puisque tu es la seule personne à avoir vécu ta vie de A à Z. Tu devrais te connaître, mais tu passes tellement de temps à foncer corps et âme dans ton quotidien et tout ce que tu as à faire que tu en viens à ne plus te poser de question sur ta propre personne.

T’es tu déjà demandé si tu vas bien ? Non sérieusement, est-ce que tu vas bien ? Es-tu ok avec toi même ? Avec ce que tu as fait tout au long de ta vie ? Sais-tu d’où viennent ces manies que tu as depuis toutes ces années ? Ah des habitudes tu dis, mais tu es sûr ? Non parce que ces « habitudes » ne l’étaient pas il y a quelque temps …
Tu comprends mieux le titre de mon article ? On ne se connaît pas soi-même en réalité. Pourtant je t’assure que toutes les réponses se trouvent dans ton corps, dans ta mémoire, tes souvenirs, ton esprit.

computer-564136

Prends le temps de te poser avec toi même et rien ni personne d’autre. Programmes toi une soirée et fais un point sur ce qui va et ne va pas. Demandes toi pourquoi ! Mais ne fait pas semblant de répondre en passant à autre chose, ce n’est absolument pas le but de la manoeuvre. Il te faut vraiment une réponse, quand ça a commencé, avec quoi ce peut être lié ou non. Ou tu peux penser dans l’autre sens, en prenant les grands évènements de ta vie, te demander ce qu’ils ont pu engendrer et à quel point ils t’ont marqués.

En te demandant pourquoi tu trouveras une réponse, cette réponse elle est en toi. Nos maux sont le résultat d’épreuves passées qu’on pensait ne pas avoir à soigner ou qu’on a mal pansées. Ne te cache pas derrière des faux semblants, pas quand tu es avec toi-même. Tu peux apprendre un départ fatal, pleurnicher dans les toilettes en cachette, et retourner travailler l’air de rien avec ce grand sourire que ton entreprise connaît, mais ce sourire ne sert à rien quand tu es seul(e) avec toi-même. Au contraire même, il peut te faire du mal. Nous ne sommes pas lâches, on affronte les choses !

Dis comme ça on pourrait penser que c’est facile, comme s’il suffit de s’asseoir, remonter le fil de sa vie et BIM les solutions tombent ! C’est FAUX. Mais c’est tellement faux ! Je le répète : c’est FAUX.
Alors si de te poser ces questions te fait mal, pleurs ! Pleurs ou crie dans ton salon ou ta chambre, ou même ta salle de bain si c’est là que tu te sens le mieux pour faire ce bilan. Mais évacue ce qui te pèse. Evacues, trouves la réponse et passe au mal suivant. Des fois la raison de ce mal peut être ridicule, et bien ris ! Ris aux éclats, et évacues ! Libères toi un peu. On est tous chargés d’émotions étranges sans s’en rendre compte mais une fois que ça sort tu perds 10 kilos !

La soirée passée à réfléchir a été la plus éprouvante de ma vie, et crois moi j’en ai eu des moments éprouvants dans ma vie alors là de repenser à chacun … c’est quelque chose qu’on sous estime. J’étais sûre d’avoir fait le deuil des épreuves passées, mais non. Maintenant oui c’est chose faite, je sais ce qui a joué sur tel et tel aspect, pourquoi je porte autant d’importance à ceci et pas cela, je sais ce qui m’a profondément forgée et je sais de quoi je suis faite.
C’est étrange mais cette réflexion m’a aidée à mieux me comprendre et me connaître. Je t’invite à faire de même et j’espère que cela t’aidera !

Signature BEAUTE GRENOUILLE

Publicités

2 commentaires sur “#Humeur : Mieux se connaître !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s